AstroNono

L’acquisition des images

Dés que l’objet recherché est centré sur le capteur CCD la phase d’acquisition peut commencer. Les images sont fenêtrées pour avoir des temps de lecture du capteur courts et pour minimiser l’espace occupé sur le disque dur de l’ordinateur. Toutes les images ne sont pas sauvegardées ; le choix se fait visuellement après leur affichage sur l’écran. Par couple nous gardons un minimum de 10 images en mode sans binning. Nous envisageons de modifier la phase d’acquisition en utilisant le mode " bouclage " de la caméra sur des séries de 100 images et en sélectionnant ultérieurement les meilleures images sur des critères de luminosité et de largeur à mi-hauteur du pic lumineux.

Dans le cas des travaux pour le catalogue CCDM nous gardons en plus 2 images non fenêtrées de façon à avoir les étoiles environnantes pour pouvoir, au moment du dépouillement, calibrer astrométriquement en ascension droite et en déclinaison.

La nuit se déroule ainsi en général jusqu'à l’apparition des premières lueurs du jour. C’est le moment de réaliser la série d’images de PLU. Nous réalisons celle-ci avec une dizaine d’images de 20s de temps de pose sur une zone du ciel où il y a le moins d’étoiles possible et en déplaçant légèrement le télescope d’une image à l’autre. Ceci permet, par la suite, d’éliminer par une fonction médiane sur l’ensemble de ces images les étoiles éventuellement présentes aux mêmes endroits sur les images.

 

Puis vient l’instant de ranger le matériel en étant accompagné par le chant joyeux des oiseaux du maquis saluant le Soleil levant.