AstroNono

Les focales du télescope utilisées pour les étoiles doubles

Nous ne choisissons le montage optique que l’on va utiliser pour la nuit, que lorsque nous sommes sur le site. Ce choix étant fonction de la turbulence que l’on observe dans un premier temps visuellement dans le télescope. Si la turbulence observée est faible, ou si on espère qu’en fonction des conditions météorologiques la nuit promet une faible turbulence, on opte pour le montage optique qui nous donne une focale de 7,07 mètres. Quel que soit le montage effectué en début de nuit, il est en général conservé pour la nuit entière. Il est bien sûr arrivé qu’après avoir opté pour une focale de 7 mètres et après le réglage de focalisation, on soit obligé de retirer la lentille de Barlow et de travailler avec une focale de 2,57 mètres, car les premières images d’étoiles doubles ‘serrées’ étaient vraiment médiocres, la turbulence étant plus importante que ce que l’on pensait. Un changement de montage oblige, bien entendu, à refaire la focalisation, à acquérir de nouveau des images des couples étalon pour connaître l’angle de la caméra par rapport à l’axe Nord-Sud, et d’acquérir des images de PLU (plage de lumière uniforme).

 

     

    Focale

    champ/pixel

    champ sur le ciel

    séparation des composantes

    ST7 sans barlow

    2,57 m

    0,722‘’

    9’ 15’’ * 6’ 10’’

    r ³ 3’’

    ST7 avec barlow

    7,07 m

    0,262‘’

    3’ 21’’ * 2’ 14’’

    r £ 3’’

     

     

     

     

     

    Toucam sans barlow 2,63 m 0,44‘’ 4’ 40’’ * 3’ 30’’ r ³ 1,5’’
    Toucam avec barlow

    6,80 m

    0,17‘’

    1’ 50’’ * 1’ 20’’

    r £ 1,5’’