AstroNono

Les listes d’étoiles

Nous réalisons deux types d’observation et de mesure :

des mesures de q, r et de Dm d’étoiles doubles.
des mesures de position en coordonnées équatoriales (J2000.0) pour compléter le catalogue CCDM de M. Jean Dommanget.

En préalable aux nuits d’observation, nous établissons une ou plusieurs listes de couples à pointer.

Le premier critère de ces listes d’étoiles est l’heure de leur passage au méridien du lieu d’observation ; nous observons les couples au plus près de leur hauteur maximale au-dessus de l’horizon (de 1h avant à 1 h après leur passage au méridien).

Le deuxième critère est la fourchette de séparation des composantes que l’on pourra mesurer en fonction du montage optique utilisé. Ce montage est décidé lorsque nous sommes sur le lieu d’observation et dépend de la turbulence que nous estimons d’abord visuellement. Nous évitons de changer de montage en cours de nuit pour ne pas à avoir à reprendre les différents réglages (en particuler la mise au point et la position de la caméra) et pour ne pas avoir à refaire une série d’images de PLU (plage de lumière uniforme). Les listes que nous avons établies à partir de l’index du catalogue WDS pour les mesures de q et r suivent le découpage suivant :

par heure d’ascension droite pour avoir les objets proches du méridien
par déclinaison se suivant pour avoir le moins possible à bouger la monture et pour passer rapidement d’un objet à l’autre
par fourchette de séparation en fonction du montage ( r>3’’ ou r<3’’)
par différence de magnitude entre les composantes, d’une différence nulle à une différence égale à 5 magnitudes par pas de 1 magnitude

 

Pour les mesures de position dans le cadre du CCDM, nous travaillons à partir de listes communiquées par M.Dommanget. Ces listes ont les informations suivantes :

n°CCDM provisoire
nom du couple
magnitude des composantes
année de mesure avec q et r : souvent une seule mesure, celle du découvreur ou la mesure la plus récente
éventuellement l’écart de position en ascension droite et en déclinaison par rapport à une étoile BD
le n°ADS (Aitken Double Star)
le n°index 1900 ou index WDS2000
un commentaire de M.Dommanget

 

A partir du n°provisoire CCDM nous téléchargeons sur Internet des champs DSS de 15’ par 15’ centrés sur la transformation en coordonnées de ce n° provisoire. Sur ces champs DSS il est possible de voir des couples dont la séparation est supérieure à 3’’ en général. Nous recherchons dans les catalogues à notre disposition d’autres données de mesure. Nous effectuons une analyse visuelle de ces champs pour rechercher des couples correspondant approximativement en angle et en séparation, ceci pour dégrossir la recherche sur le ciel.

 

Ensuite seulement viennent les phases d’acquisitions des images et de dépouillement des résultats.